2018 – L'architecture métallique

« Il y a la contrainte merveilleuse de cette scène de l’ODN, sans cintres, ni dessous, ni dégagements.

Avec Jean-Pierre Vergier, mon complice de longue date, nous avons pensé à un décor qui sera le laboratoire de Faust, un peu dans l’esprit de l’architecture métallique, décor qui permettra à Méphisto de faire surgir les lieux successifs de l’action. »

Georges Lavaudant, metteur en scène

Suite

« Une époque contemporaine mais stylisée »

« J'ai envie de me surprendre, de n'appliquer ni une recette dramatique, ni une recette esthétique en plaquant artificiellement, dès le départ, une image qui peut être très séduisante mais qui, au fil du temps de l'opéra, au fil des airs, va finir par s'épuiser. Je veux pouvoir compter sur plusieurs chemins buissonniers. »

« C'est cette idée de légère mise à distance, parce qu'on ne peut pas adhérer aujourd'hui aux valeurs du XIXème siècle qu'exprime Faust en restant au premier degré, il faut trouver une distance qui ne salisse pas la musique, ni l'esprit de l'oeuvre. »

« Les objets sont apparemment ceux d'une chambre d'enfants mais il y a presque un côté 'art brut'. L'accumulation est telle qu'elle se retourne contre la naïveté. L'opéra oscille sans cesse entre une forme de fraîcheur et un espace de perversion, de méchanceté et de doute. »

« J'aime assez le mélange des genres. la dérision, c'est trop facile et c'est devenu un cliché, il y a de la dérision partout aujourd'hui. Là, il y a une balance à trouver, un équilibre entre une certaine distance ironique qu'on peut glisser ici ou là, et la sincérité de l'oeuvre. »

Georges Lavaudant, metteur en scène

Projets non retenus

Jean-Pierre Vergier

« J’ai réalisé près de 50 projets de décor. L’un de mes favoris concernait un escalier en colimaçon couvert de graffitis. Les entrées et sorties se dissimulaient dans les murs taggés, surchargés en noir et blanc.
Mais Georges n’a pas validé. »

Autre projet non retenu

Escalier monumental, vu de l’arrière (à gauche) ; en position frontale (à droite).


 

Projet final

Où l'on retrouve une version réduite de l’escalier en colimaçon…

Grand Théâtre Genève

Faust à l’Opéra des Nations

Du 1er au 18 février

Réserver